Le concept

La boîte à trésors virtuelle de l'essentiel

Nous avons tous nos petites madeleines de Proust : 

ces beaux souvenirs qui refont surface

quand on voit un objet familier ou qu'on croque dans un gâteau de notre enfance...

 Mais nos proches les connaissent-ils ? 

Voici un outil pour partager vos meilleurs souvenirs

et questionnements sur votre vie

(photos, vidéos mais aussi valeurs, citations, succès, réalisations, rencontres importantes, lieux préférés, etc.).

Le Projet Madeleine : c'est l'ambitieuse idée de réinventer la transmission intergénérationnelle de façon virtuelle

pour les grands-parents auprès de leurs petits-enfants .

La volonté de créer un espace virtuel pour soi et sa famille, privé et sécurisé, 

de souvenirs, d'amour et de récit de soi,

de récit visuel de ses essentiels. 

Notre mission est de mettre en valeur virtuellement 

les moments importants de la vie et les plus beaux souvenirs

de manière ludique et collaborative

pour vous et pour les membres de votre famille. 

"Aujourd'hui, à l'ère virtuelle, le deuil doit être réinventé.

Cette plateforme,

c'est celle que je rêve d'avoir pour faire revivre mes grands-parents qui m'ont donné des leçons de vie

qui m'influencent encore aujourd'hui.

C'est aussi le site qui me permettrait de faire mieux communiquer entre eux mes parents et mes enfants,

aider mes parents à bien vieillir, avec sérénité et le sentiment d'accomplissement.

On ne peut pas éviter la vieillesse mais peut-être peut-on mieux l'accepter en travaillant à sa transmission et à son Souvenir."

Audrey

 "La famille, pour moi, c’est très important. C’est mes racines.

Que ça soit celle de mes parents ou celle que j’ai choisie. J’aime me rappeler les souvenirs et les petites anecdotes…

Toute petite, mon activité préférée du dimanche était de regarder les albums photos chez mes grands-parents

pour qu’ils me racontent les petites histoires cachées derrière chaque cliché !

Grâce à ces après-midis, j’ai voyagé aux quatre coins de la France et aussi dans le temps.

Ça m’a beaucoup aidée à me construire car au final : On sait où l’on va quand on sait d'où on vient."

Mathilde

 

L'équipe

Audrey

Audrey est marketeuse-designer, project-manager, en quête d'innovations sociales, de créativité, de développement personnel et de projets humains. A bientôt 40 ans, elle se rend compte que consolider les valeurs, les histoires et les leçons de vie familiales est essentiel à tout un chacun. D'où l'idée d'aider à la transmission familiale et à une nouvelle façon de mieux vieillir dans sa tête, dans un monde digital. 

Pierre

Pierre est le développeur qui croit au projet depuis le début. Hébergement, serveur et API ne sont pour lui pas des gros mots.  Pierre assure avec énergie, intelligence et enthousiasme la partie technique et financière du projet. Pour la prod, on sait qu'on peut aussi compter sur lui. On adore sa polyvalence et son esprit d'équipe. 

Mathilde

Mathilde baigne dans le monde associatif et culturel depuis longtemps. Sa famille très soudée est notre première testeuse. Elle a tout de suite adhéré à l'idée et y a apporté son expérience de l'intergénérationnel, sa connaissance du local, sa méthode et sa foisonnante créativité. Mathilde n'a jamais peur de se retrousser les manches pour s'attaquer au budget ou faire tester le projet. Elle est de ceux qui rendent les projets les plus audacieux possibles. 

Laure

Laure est formatrice et coach professionnelle certifiée, spécialisée en parentalité, répondant aux questions des auditeurs sur France Bleu Normandie. Bienveillante, et structurée, elle a naturellement rejoint le projet en coachant l'équipe à la prise de parole en public. De par son expertise, elle croit en la nécessité actuelle de travailler à son accomplissement en tant qu'être humain.

 

La Presse en parle

Contactez-nous

Projet Madeleine

Tel : +33 (0)6 80 84 65 25

E-mail : contact@happy-madeleine.fr

« A life is like a garden.

Perfect moments can be had but not preserved, except in memory. »

Leonard Nimay

« Dead people receive more flowers than the living ones

because regret is stronger than gratitude. »

Anne Franck